NUAD BO RARN

La Main du Bouddha

De par l’histoire et la géographie le massage traditionnel thaïlandais se trouve à la confluence du massage chinois, le Tuina ou Anmo, et de la médecine Ayurvédique indienne qui existent depuis plus de 4000 ans.

L’influence yoguique indo-thibétaine est indéniable et se retrouve lors des étirements effectués dans des postures (Asana) spécifiques.
De ce fait certains nomment le Nuad Bo Rarn le « Yoga-massage Thaï » puisqu’il allie postures, mobilisations spécifiques et massages.

Le massage thaïlandais traditionnel est un mélange de pétrissage musculaire, d’acupression, de réflexologie et de yoga.

Nuad Bo Rarn signifie textuellement « ancien massage médical » en considérant ancien non pas comme obsolète ou vieux mais comme l’équivalent de ce qui est pratiqué depuis plus d’un millénaire et médical dans le sens de favoriser la santé et le bien-être.
Le Nuad Bo Rarn revendique donc une très longue expérience ainsi que le souhait de s’inclure dans les arts et pratiques de santé si on considère que la vision orientale de celle-ci consiste à l’entretenir et à la favoriser afin d’éviter la maladie qui parvient lorsqu’il existe un déséquilibre énergétique ou corporel.
Il s’agit donc d’une santé positive et non, comme c’est trop souvent le cas dans la conception occidentale, d’une absence de maladie.

Grâce à cette santé le corps peut s’exprimer pleinement et non se confiner dans un silence.
La santé n’est pas le silence du corps. 


Le praticien de Nuad Bo Rarn a donc pour but essentiel de faire en sorte que le corps s’exprime et se libère de ses tensions, de ses blocages, de ses contraintes.

Le Massage Thaï est reçu au sol et habillé.